Visite au vétérinaire et suite: prendre soin d'une rate après opération

Cet article a pour but de vous faire part de la mésaventure de Cassie (1 an 1/2 à ce moment) avec une grossesse surprise. Je vous invite à lire d'autres articles et d'autres sites, forums pour mieux vous informer pour une grossesse et mise bas classique. En effet pour Cassie rien ne s’est bien déroulé.

Mlle beauty cat, bio, cheveux longs naturels, bio, blog, rats domestiques, ratte gestante, ovariohystérectomie rat, opération chva nantes



Reconnaître une rate gestante :
  • Augmentation de l’appétit
  • Prise de poids:
    • Semaine 1: Se remarque sur balance, peu à l’œil nu.
    • Semaine 2: Visible à l’œil nu.
    • Semaine 3: Flagrante surtout avant mise bas.
  • Perte de poils autour des mamelles qui deviennent très visible.
  • Ventre qui grossit, mais moins le reste du corps. Forme de « bouteille d'orangina ».
  • Chaleur absente (normalement présente tous les 4 jours).
  • Bosses pouvant se sentir en fin de seconde semaine en palpant l’abdomen (ne pas appuyer pour ne pas blesser/faire mal aux petits).
  • Humeur changeante (agressivité possible), vers la fin de gestation qui dure 21 à 24 jours.
  • Fabrication du nid : 
    • 2 jours avant jusqu'à la mise bas.
    • Après mise bas lors du rassemblement des ratons.
  • Perte de sang:
    • 12 à 24h avant mise bas. 
    • Certaines ne perdent pas de sang avant.
  • Examens possible mais pas obligatoire, ni gratuit: 
    • Radio pour voir s'il y a des petits.
    • Echographie pour voir s'il y a des petits et s'ils sont vivants.


Dans quels cas est-il préférable de ne pas garder les petits :
  • 1 portée à déjà eu lieu pour la rate voir 2 si elle faisait partie de celle pouvant se le permettre.
  • La rate est trop mince (250/300 au minimum), faible ou malade. Toutefois certaines rates minces arrivent à gérer une portée.
  • La rate n'a pas l'âge requis, elle est soit trop vieille après 10 mois soit trop jeune avant 6 mois (risque de complication, de mort des petits et parfois de la mère).
  • Attention dans les alentours de 10/11 mois cela peut être viable, surtout lors d'une seconde portée.
  • Lignée à problèmes, maladies connues qui donnerait des ratons qui pourraient mourir jeune ou être associables, agressifs..
  • Vous ne pourrez pas assumer les frais vétérinaires si besoin même pour une euthanasie si plusieurs étaient amenés à rester chez vous par manque d'adoptants.
  • Vous ne pourrez pas assumer les frais de cages, nourritures, accessoires supplémentaire éventuelles.
  • Vous êtes surmenés et n'avez aucun temps, ni votre entourage, ni de Famille d’accueil pour aider à s'occuper de la mère et des futurs petits.

Quelles sont les possibilités pour ne pas garder les petits ?
  • Avant deux semaines de gestation :
    • Avortement chimique par une hormone étant l'Aglepristone (antagoniste de la progestérone). Possibilité d'une seconde hormone, mais je ne sais pas laquelle (si vous le savez, dites le moi en commentaire).
  • Après deux semaines de gestation :
    • Césarienne (on stérilise à la suite normalement)
    • Stérilisation :
      • L'ovariectomie : retrait des ovaires. Conservation utérus et vagin.
      • L'ovario-hystérectomie : retrait de l'utérus et des ovaires en même temps. (permet d'avoir moins de risque aussi de tumeur mammaire étant le soucis n°1 des femelles).
  • Euthanasie parfois obligatoire si l'état de la mère n'est pas guérissable par opérations pour X raisons.

Mlle beauty cat, bio, cheveux longs naturels, bio, blog, rats domestiques, opération chva nantes, ovariohystérectomie rat

Si vous gardez les petits voilà ce que vous devrez faire pour la gestation et la mise bas :
  • Séparer la mère des copines de cage: 
    • quelques jours avant voir la veille peut suffire. 
    • Si on préfère on peut la mettre avec une copine de cage jusqu'au début du travail.
    • La copine peut parfois rester durant la mise bas (certaines sont apaisées). 
  • Préparer une cage de maternité en plexiglace sans barreaux et à l'abri du soleil.
  • Ne pas: 
    • Installer d'étages dans la cages pour éviter des chutes.
    • Installer de cabanes pour surveiller le bon déroulement du travail. 
    • Rester tout le temps autour de la cage (stress possible).
    • Mettre du tissus comme litière pouvant être dangereux pour les ratons.
  • Donner des lanières et feuilles d’essuies tout pour litière et fabrication du nid.
  • Nettoyage de la cage: 
    • Jusqu'à la fabrication du nid vous pouvez nettoyer.
    • Laisser le nid comme il est ensuite.
    • Retirer les essuies-tout mis de côté par la rate.
    • Donner de nouvelles lanières à la mère.
  • Surveiller les saignements:
    • Ne pas dépasser 12 à 24h après les premiers saignements sans aller voir un vétérinaire, cela est signe de mauvaise mise bas.
    • Certains vont voir un vétérinaire dès les 3 à 6h en urgence.
  • Nourriture: 
    • Ne pas changer l'alimentation durant la grossesse ou légèrement plus de protéines.
    • On évite de trop la nourrir en plus de son alimentation pour ne pas avoir des ratons trop épais (mauvaise mise bas).
    • Dès mise bas donner a volonté des extras sains. 
  • Une fois le premier petit né, ne pas attendre plus de 3 à 6h avant d'aller voir un vétérinaire si les autres ne sortent pas. 

Prendre soin de sa rate après opération :
  • suivi post-opératoire :
    • Souvent on donne des médicaments:
      • Cassie a eu du métacam et du baytril.
      • Possible de mélanger les médicaments à un aliment pour que cela passe mieux.
    • Contrôle pour retrait des points autour des 10 jours (compris dans le prix déjà payé).
    • Surveiller la cicatrice, elle doit rester propre, sans suintement ni tuméfaction.
    • Mettre la rate sur essuies tout ou serviette en changeant la cage en plexiglace tous les jours (voir 2 fois/jour) + ajouter une bouillotte (Bouteille + chaussette).
    • Alimentation: 
      • Donner à manger avec une seringue sans aiguille jusqu'à ce qu'elle mange seule à raison de 3ml matin et soir au moins.
      • Alimentation riche en protéine. 
      • Donner de l'eau sucrée au retour à la maison pour donner de l'énergie. 
      • Donner de la nourriture appétente étant donné que l'appétit n'est pas au plus haut.
    • Demander à mettre une collerette pour éviter de retourner voir un vétérinaire si elle s'ouvre (ce que Cassie à fait, elle voulait manger son intestin du coup 60 euros de plus).
    • Vous pouvez faire une collerette vous même avec une radio ne vous servant plus et du sparadrap.
    • Possibilité d'avoir des flancs apparent qui se « rempliront » par la suite.
    • Surveiller le poids et prévenir le vétérinaire si cela devient inquiétant.

  • Si elle est stérilisé, il y aura t-il un changement : Non pas spécialement sauf si elle avait un comportement un peu agressif, il est souvent fait part d'un apaisement dans le caractère général. Faire attention à son poids dans les mois qui viennent puisqu'elle peut être à risque concernant l'obésité ou le surpoids.

Cassie, sa mésaventure

Mlle beauty cat, bio, cheveux longs naturels, bio, blog, convalescence rat, opération CHVA nantes, rats domestiques, ovariohystérectomie rat

Evasion 
Elle a réussi à déjouer le système de fermeture entre les deux bacs de la furet tower (cage). Je l'ai retrouvée dans la sputnik avec deux mâles en train de se reposer. Quelques heures seulement mais cela a suffi ! J'ai donc inversé les bacs et même si je n'ai plus de roulette sur la cage désormais ce n'est pas plus mal.

Gestation
Au bout de presque 2 semaines j'ai commencé à voir un changement et j'ai contacté la raterie qui s'occupait du placement ainsi qu'une autre pour avoir des conseils, des avis. J'ai pu récupérer une cage de cette première raterie en plexi pour la séparer puisque je l'avais mise dans une cage à barreaux ce qui n'est pas adaptée

C'était trop tard pour un avortement, j'ai donc en parlant avec les rateries décidé de continuer la gestation en la surveillant dès que j'étais chez moi sans arrêt. Prise de poids insuffisante, j'ai supposé que les embryons étaient non viables et donc ne c’étaient pas développés. Perte de sang, contraction et toujours rien au bout de presque une journée donc direction vétérinaire.

Vétérinaire 
Injection d’ocytocine et de calcium pour tenter de déclencher des contractions supplémentaires puisqu'au moins 1 raton sur les 3 visibles en radio et échographie était clairement vivant et actif. Toujours rien le lendemain matin et le dernier petit qui était vivant est mort dans la matinée, donc nous avons décidé de faire une ovariohystérectomie. Cela a bien fonctionné, elle a eu des points de sutures mais pas de collerette, au bout de 2h elle s'éventre chez moi et commence à essayer de manger son intestin. Retour au vétérinaire et re-points de sutures ainsi qu’agrafes avec une collerette cette fois ci. Tout se déroule très bien.

Post-opératoire 
Après plusieurs nuit à a clinique vétérinaire elle a dut prendre à l'appartement 0,3ml de Metacam à prendre le soir durant 4 jours avec 0,2ml de Baytril à prendre le soir et le matin durant 10 jours. Le Metacam est un anti-inflammatoire non stéroïdien (permet de lutter contre les inflammations, la douleur) et le Baytril un antibiotique bactéricide (sert contre les infections respiratoires, infections urinaires, infections des tissus mous et des lésions des tissus mous). Cela avant retrait des points lors de la visite de contrôle 10 jours après l'opération. 

J'ai dut changer la cage matin et soir et la laisser sur essuie tout. Nous devions vérifier sa plaie plusieurs fois par jour ainsi que nettoyer sa vulve et son rectum. Elle a perdu pas mal de poids. Me concernant je grattouillais sa tête puisqu'elle ne pouvait pas le faire avec la collerette. Concernant la collerette j'enlevais les sparadraps abîmés pour en remettre des biens tous les deux jours car elle faisait tout pour les enlever, les mordre, les griffer.. 

Dernière visite chez le vétérinaire faite le  21/05/2015, Cassie va bien et fait beaucoup sa toilette. Elle a perdu du poids mais reste en pleine forme. Elle doit continuer le Baytril une semaine et n'a qu'une irritation au niveau du cou dut à la collerette. 

Coût de 355,65 euros pour cette mésaventure ainsi qu'un risque de mort élevé :
  • consultation en urgence un jour férié à 53,70 euros.
  • Radio et échographie à 35 euros (remise).
  • Anesthésie rongeur à 11,50 euros.
  • Gazeuse à 28,05 euros (remise).
  • Ovariohystérectomie à 160 euros.
  • Baytril et metacam à 4euros.
  • Une boite de pâte à 3,40 euros.
  • Taxi en urgence à 23 euros
  • Refaire les points, agrafes, collerette et une nuit à 37 euros (remise).


4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Lors d'une ovariohystérectomie quand les petits ne sont pas sortit avant avec l'ocytocine et le calcium.. ils ne sont plus vivants. Elle n'a donc pas réussit à mettre bas et en 1 journée et demi de contractions etc le dernier petit vivant est mort aussi!

      Supprimer
  2. Pourquoi n’a t’il pas fait de césarienne quand elle était à la clinique ? 1 journée et demi c’est énorme pour le raton encore vivant la mort était à prévoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle avait déjà commencé le travail vers minuit chez moi, elle a été en début d'après midi le lendemain à la clinique vétérinaire qui ont décidé de faire l'ocytocine et le calcium. Ils ont dit d'attendre le lendemain matin pour voir si cela avait fonctionné. Le lendemain le dernier petit était mort donc c'était trop tard pour une césarienne. Nous avons tous été surpris lorsque je suis arrivée la première fois à la clinique de voir qu'un petit était vivant déjà.. car pour moi ils étaient forcément tous mort.

      Là elle est rentrée de son rendez vous pour enlever les points / agrafes et sa collerette. Elle va bien, elle ne fait que sa toilette depuis plus d'une heure maintenant! Juste une irritation au niveau du cou à cause de la collerette, sinon en bonne forme et sincèrement c'est ce qui m'importe le plus. J'aurais toutefois préféré la faire avorter si j'avais remarqué avant les deux semaines..

      Supprimer